Protocole Rapid-PVST+

Pré-requis


Introduction au Spanning Tree
Protocole STP
Protocole RSTP
– Protocole PVST+

 

Le protocole RPVST+


RPVST+ = Rapid Per-Vlan Spanning Tree +

– Protocole propriétaire CISCO
– Se base sur le protocole RSTP
– Un Vlan = Une instance Spanning Tree

 

Protocole Rapid-PVST+ = Protocole RSTP + Protocole PVST+
Le protocole RPVST+ fonctionne exactement comme le protocole PVST+ sauf qu’il se base sur le protocole RSTP, donc met 6 secondes au lieu de 50 secondes afin de mettre a jour sa topologie Spanning Tree.

Ce qui explique le nom de Rapid-PVST+

L’article sur le protocole RSTP est disponible ici >>>>>>>>>> ARTICLE <<<<<<<<<<<<
L’article sur le protocole PVST+ est disponible ici >>>>>>>>> ARTICLE <<<<<<<<<<<<

(Je n’ai pas voulu faire de copier / coller de ses deux articles pour en faire qu’un seul pour le Rapid-PSVT+ afin de garder a jours mes articles et ne pas créer de doublons sur mon site)

 

Mise en place


3 modes Spanning-tree disponible sur nos équipements CISCO :

mst = Protocole MST
pvst = Protocole PVST+
rapid-pvst = Protocole rapid-pvst+

Switch(config)# spanning-tree mode [ mst | pvst | rapid-pvst ]

 

Activer le protocole Rapid-PVST+

Switch(config)# spanning-tree mode rapid-pvst

 

Prochain article : Protocole MST

En espérant que cet article vous a été utile ! Hésitez pas à me la faire savoir !!
Ce site possède d’autres articles réseaux, profitez-en pour naviguer dans la barre de menu !

FingerInTheNet.com

 

Noël NICOLAS

Expert Réseau
10 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Protocole Rapid-PVST+"

Laisser un commentaire

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Kayoumt
Invité

Excellent article !

Concernant les 50 secondes, je serai un peu plus prudent. En bon étudiant CCNP, je considérerai les différents cas de panne et voir combien de temps met PVST+ pour qu’une switch se remette à fonctionner normalement, dans chacun des cas suivants :

– panne locale d’un port BLOCKED
– panne locale d’un DP
– panne locale d’un RP
– panne indirecte