Configuration Spanning Tree

 

 

Configuration Spanning Tree

 

Dans cet article nous allons voir comment configurer le protocole Spanning-tree.

C’est le dernier article du dossier

Ce qui veut dire qu’il prend en considération que vous avez déjà lu les articles précédents.

La configuration que j’ai mis ci-dessous comporte toutes les commandes Spanning-tree présent dans le CCNA 200-125.

Les commandes sont valable pour les protocoles STP et RSTP

Bonne lecture

 

 

Configuration


 

 

Spanning-tree mode


 

3 Choix possible :

PVST+

Rapid-PVST+

MST

Le mode PVST+ est activé par défaut sur nos équipement actif

 

Bridge ID


 

Sans nos commandes « spanning-tree vlan 10 root {primary | secondary } »

Nos Switchs ont le bridge ID suivant :

– Switch 1 = 28 672 (spécifié par la commande « spanning-tree vlan 10 priority 28672″/ Multiple de 4096 ) + 10 (numéro de vlan) = 28 682

– Switch 2 = 32 768 (Valeur par défaut / multiple de 4096) + 10 (numéro de vlan) = 32 778

– Switch 3 = 32 768 (Valeur par défaut / multiple de 4096) + 10 (numéro de vlan) = 32 778

Le Switch 1 est donc notre ROOT Bridge

Le Switch 2 sera son successeur. (Vu qu’il à un bridge ID égal au Switch 3 mais possède une adresse MAC plus faible)

Avec nos commandes « spanning-tree vlan 10 root {primary | secondary } »

 

Grâce à la commande spanning-tree vlan 10 root primary , notre switch aura la possibilité de prendre deux valeur de Bridge ID :

24 567 ou 4096

Son but est de prendre la place du ROOT-Bridge actuel

Si le ROOT-Bridge actuel possède un Bridge ID supérieur à 24 567 , notre switch prendra comme valeur 24 567 , sinon il prendra la valeur 4096.

Grâce à la commande spanning-tree vlan 10 root secondary, notre switch fera en sorte d’avoir un Bridge ID supérieur à celui du Root Bridge mais inférieur aux autres Switchs de la topologie.

Il prendra donc la valeur : 28 672

 

COST


 

Le coût par défaut de nos interfaces pour le protocole RSTP est le suivant :

100Mbps = 19

1Gbps = 4

Avec la commande « spanning-tree vlan 10 cost 19″ , nous affectons un cout à 19 pour interfaces GigabitEthernet .

 

PORTFAST / BPDU GUARD


 

Il y à deux façon de voir les choses :

1ere Façon : (la plus courante)

– Aucunes de nos interfaces sont en mode portfast et le BPDUGuard est désactivé par défaut.

Ceci se fait via les commandes « spanning-tree portfast default » et « spanning-tree portfast bpduguard default« sur chaques interfaces clientes.

2eme Façon :

– Toutes nos interfaces sont en mode portfast et le BPDUGuard est activé par défaut.

Ceci se fait via les commandes « spanning-tree portfast default » et « spanning-tree portfast bpduguard default« . dans le mode de configuration global

Il faut cependant mettre les commandes « spanning-tree portfast disable » et  » « spanning-tree bpduguard disable » sur nos interfaces d’interconnections.

Pour plus de détails sur le portfast => Portfast

Pour plus de détails sur le BPDUGuard => BPDUGuard

 

 

A vous de jouer

 

FingerInTheNet.com

Noël NICOLAS

Administrateur Réseau
10 ans d’expérience
CCNA Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *